FAQs

Comment réussir sa journée de pêche ?

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Nombreux sont ceux qui se demandent comment préparer sa journée de pêche pour qu'elle soit la plus fructueuse possible.

Alors nous allons essayer de regrouper quelques points importants :

 1) la préparation

Eh oui, il faut déjà savoir ce que l'on veut pêcher et se préparer en conséquence. Cela a une influence sur les cannes à prendre, les appâts,les esches, l'amorce...

 2)  le repérage

Important ! Il vaut mieux perdre quelques minutes/heures à repérer les lieux la veille ou en arrivant parce qu'on peut en apprendre beaucoup en quelques minutes d'observation. Un bon pêcheur sait observer et adapter sa pêche en conséquence. 

On saura ainsi les lieux les plus actifs, les coins plutôt pour les carnassiers en repérant des herbiers, des chasses... ou bien les endroits les plus favorables pour la pêche de la carpe comme des coins un peu plus profond et plus sombre. Quelques petites bulles peuvent nous en dire beaucoup sur l'activité des carpes à un endroit donné. 

Il ne faut pas se leurrer même pour un petit étang il faut parfois quelques heures voire une journée pour cerner de quelle façon pêcher un maximum.

Un exemple concret : l'étang de l'Aubepin à Meximieux dans l'Ain. Première journée : 1 départ pour un ami à moi, et en fin de journée on a changé un peu de stratégie... résultat 2 carpes 7,5 et 9 kg. 

La fois d'après 5 carpes dont une de 8 kg pour moi, 2 pour mon copain et 1 pour mon père.

Après le repérage il y a l'amorçage.
Pour les 8 carpes dans la journée nous avons choisi d'amorcer la veille afin de mettre toutes les chances de notre coté. Malheureusement d'autres personnes qui se sont installés près de l'endroit où nous avions amorcé ont un peu perturber le coup mais bon... 

 3) L'amorçage

Pour les gardons, il se composent principalement d'amorce pour gardon. L'astuce est de mettre une poignée d'asticots dans la ou les premières boulettes d'amorce. Ainsi le poisson va fouiller le fond... à la recherche de nourriture. On peut également mettre du maïs surtout pour la carpe.

L'amorçage pour la carpe va se composer principalement de maïs ou de quelques poignées de bouillettes ou pellets. Le pellet à l'avantage de se dissoudre petit à petit dans l'eau et de créer un petit nuage qui va attirer petit et... gros. :-) Il est possible de créer un petit matelas de maïs et amorce pour pecher à la bouillette qui ressortira sur le fond. 

4) L'action de pêche

Toujours continuer l'observation ! Car l'activité des poissons évolue. Ne pas oublier d'amorcer régulièrement afin de garder les poissons sur le coup !
Ne pas hésiter à changer de technique comme pêcher à l'anglaise si l'on voit que la pêcheà fond ne donne pas grand chose. Voilà quelques idées que vous connaissez déjà surement. 

 

N'hésitez pas à poser vos questions et poster vos remarques sur ces astuces.